Partager

Notions techniques et sécurité

Comment ça marche ?​

Une pile ou une batterie produit de l’énergie électrique à partir d’une réaction chimique : l’oxydation-réduction, qui implique deux matériaux différents, et génère un flux d’électrons.
On parle de couple électrochimique pour définir l’association des deux métaux qui permettent cet échange d’électrons.

Quel que soit le type de piles, elles possèdent toutes :

  • un pôle positif ou cathode, constitué d’un oxyde métallique;
  • un pôle négatif ou anode, composé d’un métal;
  • un électrolyte conducteur;
  • une enveloppe métallique avec une étiquette en papier ou en plastique.

Quelle est la différence entre pile, accumulateur et batterie ?

Une « pile » est un élément non rechargeable.
On utilisera le terme « accumulateur » ou « batterie » pour désigner un élément électrochimique capable de se « recombiner » sous le passage d’un courant de charge.
Accumulateur et batterie auront toujours besoin d’un chargeur pour fonctionner.

Schéma de fonctionnement d’une pile alcaline

Sécurité

Le marché des piles et batteries a connu depuis 20 ans de nombreux changements : miniaturisation des formats, diversification des appareils nomades, augmentation des puissances ou encore généralisation de la technologie du lithium.

 

Si piles et batteries sont désormais indispensables à nos modes de vie, les risques liés à la sécurité se développent aussi, ce constat a amené la filière à rédiger une fiche d’instructions pratique destinée aux consommateurs afin de les aider à comprendre les enjeux autour de la sécurité et du recyclage des piles et batteries.

Téléchargez cette fiche en cliquant ici